Histoire des poupées reborn

Vous souhaitez tout savoir sur l’histoire des poupées reborn ainsi que leur évolution ? Cette article va vous dévoiler tout ce que vous aimeriez savoir sur ces poupées très plébiscitées.

Histoire de la poupée classique au bébé reborn

L’histoire de la poupée remonte sans aucun doute à la préhistoire, mais il est difficile de faire la différence entre l’objet de culte, le jouet ou le gri-gri. Il faut réellement attendre le Ve siècle avant J.C. pour pouvoir identifier des poupées comme des jouets. Bien sûr, selon les époques et les endroits, les poupées évoluent différemment, selon les modes et les matériaux disponibles. Les premières sont ainsi des représentations plus ou moins grossières en terre cuite, ou sculptées dans le bois, puis, peu à peu, elles vont évoluer, avoir des membres mobiles, des vêtements, puis des accessoires.

C’est à la Renaissance qu’apparaissent les premières poupées plus réalistes, avec des yeux de verre, des cheveux voire des articulations. Mais ce n’est vraiment qu’à partir du XIXe siècle qu’on trouve des poupons, soit des représentations de bébés et non plus de petites filles. Dès lors, le marché va peu à peu s’étendre, et on trouvera des poupées pour tous les âges et pour tous les budgets, de plus en plus réalistes.

Cette recherche du réalisme ultime va atteindre un nouveau palier à partir des années 90 avec l’apparition des poupées “Reborn” (qui signifie “renaissance” en français) qui sont, à s’y méprendre, des reproductions parfois troublantes de nouveaux nés ou d’enfants en bas-âge.

Poupées Reborn : comment sont-elles faites ?

Le principe des bébés reborn, ou poupon re-nés si vous préférez, est soit d’acheter un poupon dans le commerce et de le transformer, soit d’acheter un kit afin de le créer soi-même (on appelle d’ailleurs cette pratique plutôt le newborning). Ces poupées sont donc peintes à la main de façon parfaitement réaliste, puis on y implante les cheveux un à un grâce à de minuscules aiguilles, on le leste pour que son poids soit proche de celui d’un nouveau-né, et enfin, on choisit les yeux.

Les kits peuvent s’acheter complets ou vous pouvez acheter séparément chaque partie afin de personnaliser votre bébé au maximum. Évidemment, il est possible de faire réaliser votre poupée Reborn par un professionnel, mais le prix sera en conséquence.

Comment sont nées ces poupées ultraréalistes et quel est leur intérêt ?

Les débuts des poupées Reborn

En fait, l’idée de faire des poupées de plus en plus réalistes n’est pas nouvelle, et même les jouets que l’on trouve sur le marché font bien plus vrai que ceux de nos ancêtres, sans même parler des fonctions que l’électronique a permis, comme le bébé qui fait pipi, celui qui suce sa tétine et bien sûr, les poupées parlantes. Pourtant, les Reborn vont encore plus loin, puisqu’il s’agit là réellement d’imiter à la perfection un bébé humain.

On ignore exactement qui a fait la première, mais dès les années 90, on a commencé à voir apparaître ces poupées hyper réalistes, aux États-Unis tout d’abord, puis en Angleterre, en France et dans le monde entier. La mode de l’hyperréalisme touche aussi l’art, et c’est à la même époque que sont exposées des sculptures marquantes de Duane Hanson ou Ron Mueck par exemple, et on peut imaginer qu’il y a eu peut-être là une influence. La communauté des collectionneurs et créateurs de ces poupons s’est vite élargie grâce, aussi, à Internet, qui a permis de mettre en relation des passionnés du monde entier, et de se faire connaître pour les plus talentueux.

En tout état de cause, avec les poupées Reborn, on quitte le simple univers du jouet pour entrer dans celui de l’art, ou pour le moins, dans celui de l’artisanat.

L’évolution des années 2000 et la démocratisation

Peu à peu, le marché de niche de la poupée Reborn a connu une expansion et une nette évolution. Alors qu’à ses débuts, la démarche était de transformer des poupées du commerce, des fabricants ont su exploiter ce filon et ont commencé à vendre des kits plus ou moins complets afin de fabriquer son propre Reborn. Si Internet reste le lieu privilégié pour les rencontres entre amateurs de ce phénomène, la première convention Reborning a vu le jour en 2005 en Floride, permettant à l’association « International Reborn Doll Artists » de se faire connaître, et de multiplier les rencontres aux États-Unis puis en Angleterre.

Par ailleurs, la technologie évoluant, les poupées suivent le même mouvement et c’est ainsi que sont apparues les « Realborn » qui sont des impressions 3D de vrais bébés, disponibles à différents âges.

Enfin, de plus en plus d’artistes proposent des stages de 1 à plusieurs jours pour apprendre à créer vous-même votre bébé reborn, ce qui implique donc des cours de peinture (ou de maquillage), de « rooting » (implantation des cheveux et des cils) et toutes les autres étapes.
Ainsi, le marché a évolué, s’est démocratisé, et connaît même un certain intérêt du grand public à la suite de diverses polémiques et questionnements.

Les poupées Reborn, objets de collection, passe-temps ou palliatif ?

C’est quand un policier australien casse la vitre d’une voiture pour sauver un nourrisson qu’il croit en danger et qui se trouve être une poupée Reborn que ce phénomène fait pour la première fois la une des journaux. Surtout que le même incident va se reproduire aux États-Unis. Par la suite, divers documentaires, et même une série anglaise vont se dédier à cette mode, et en révéler certains aspects qui font polémique.

En effet, de par son réalisme, ces poupées sortent parfois de leur cadre d’objet de collection pour devenir un remède à un manque affectif. En outre, ils sont notamment employés comme soin thérapeutique suite à la mort d’un enfant ou une fausse couche. D’ailleurs, ces poupées ne s’achètent pas, elles s’adoptent, et vous les trouverez dans des nurseries. Cependant de nos jours, il est également possible d’en trouver facilement sur internet. Ainsi, certains thérapeutes peuvent conseiller l’achat d’un Reborn afin de surmonter une épreuve difficile pour aider  la maman. Cependant, cette thérapie doit être passagère.

Les bébés reborns s’utilisent notamment de nos jours pour aider les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer à sortir de leur isolement. Le fait de s’occuper de leur poupée réaliste serait très bénéfique aux personnes atteintes d’Alzheimer.

Par ailleurs, construire sa propre poupée Reborn est un travail long et minutieux. Cela peut occuper comme n’importe quel autre passe-temps et devenir une vraie passion comme le modélisme, et ce, sans plus de conséquences.

Ainsi, au-delà de la polémique, les poupées Reborn sont devenues de rares objets de collection. Ainsi ils peuvent atteindre des prix conséquents selon les matériaux utilisés et la renommée des artistes qui les créent. Ils sont devenus un hobby très prenant qui pousse les créateurs à se dépasser. D’ailleurs, parmi les kits proposés, certains font de plus en plus appel à la technologie pour parfaire l’illusion et rendre votre poupée presque vivante.